Le lavandin

Famille botanique: Lamiacée
Genre: Lavandula
Espèce: Lavandula x hybrida

Hybride naturel de lavande vraie et lavande aspic, il se trouve à l’état sauvage dans les zones de contact entre lavande vraie et aspic, entre 600 et 800 m d’altitude. Stérile, il ne peut être reproduit que par bouturage d’où l’aspect régulier d’un champ de lavandin.

En France, les surfaces cultivées en lavandins sont estimées à 16000 hectares. Plusieurs variétés existent; la plus cultivée est le lavandin Grosso pour plus de 70 % de ces surfaces, viennent ensuite les lavandins Super, Abrial et Sumian.

Les rendements des lavandins, comme pour les lavandes, sont très variables selon les régions, le climat de l’année, l’âge de la plantation et la variété. De 50 kg/ha en zone de montagnes sèches, ils peuvent atteindre les 150 kg/ha dans de bonnes conditions, la moyenne se situant à 90 kg/ha.

Son parfum est un mélange entre ses parents « lavande » ; il a hérité de la note fleurie de la lavande fine et de la note poivrée de la lavande aspic mais plus modérée : il ne contient naturellement plus que 5 à 15 % de camphre selon les variétés.

Grâce à ses bons rendements et son parfum qui reste agréable, le lavandin a de nombreux débouchés : l’’industrie des détergents, les produits domestiques et cosmétiques ou l’aromathérapie.

Nous contacter

Alain et Cécile Aubanel
04.75.22.20.14 ou
06.16.66.78.47
Maxime méjean
06.71.15.23.80